Restauration : Réparation du pare-chocs d'une LAND ROVER (DINKY GB 27D)

Published on by DinkyPhil

Nouvelle rubrique dans ce blog, petit tuto avec quelques photos...

On trouve souvent la LAND ROVER (qui sera sujet d'une série de prochains articles) avec une partie du pare-chocs avant cassé. Les parties extérieures de pare-chocs sont assez fragiles, et DINKY ne l'a modifié pour le renforcer que vers la toute fin de la production.

Voici donc pas à pas les étapes permettant de restaurer assez facilement ce pare-chocs. A noter que comme les pneus étaient relativement durcis sur ce modèle de tout début de production, la réparation a été effectuée sans les enlever, ce qui les aurait certainement détériorés.

Le matériel utilisé

  • Un trombone
  • De la pâte à deux composants ou du métal synthétique
  • Peinture argentée mate
  • Outils : pince, limes, perceuse type Dremel avec un forêt de 1mm ou fraise de dentiste
  • Une LAND ROVER, bien sûr

Première étape : perçage des trous dans la carrosserie

Il convient de percer un trou dans la partie centrale du pare-chocs et de pratiquer un évidement sous l'aile avant qui permettront de fixer l'armature métallique.

Deuxième étape : mise en forme et fixation de l'armature

Former ensuite l'armature avec un petit morceau du trombone. Quelques ajustements seront certainement nécessaires pour arriver à la forme souhaitée.

Le petit plus : je recommande d'écraser la partie qui sera fixée à l'aile à l'aide de la pince ou de la limer pour lui donner une forme rectangulaire.

Coller l'armature avec de la colle cyanoacrylate ou bi-composant et laisser sécher.

Troisième étape : enrobage de l'armature avec du métal synthétique

Enrober généreusement l'armature avec le métal synthétique en donnant grossièrement la forme, laisser sécher selon les préconisations du produit

Quatrième étape : sculpture de la forme définitive

C'est l'étape la plus difficile et celle qui doit être effectuée avec le plus de soin. Il faut enlever de la matière juste ce qu'il faut pour obtenir la forme souhaitée, mais pas trop. Les photos de cette étape ont été faites avant l'obtention de la forme définitive.

C'est surtout difficile au niveau de la patte fixée à l'aile qui est très fine, et pour obtenir l'échancrure sous le pare-chocs.

Cinquième étape : peinture de la prothèse

Là aussi, il faut une certaine habitude pour trouver la bonne peinture et arriver à rendre la réparation quasi invisible. Personnellement, je n'ai pas peint la partie inférieure afin que la réparation reste visible à l'examen de la voiture. Par contre, lorsque le modèle est en vitrine, il faut vraiment mettre le nez dessus pour voir que le pare-chocs a été restauré.

Le résultat final

Restauration : Réparation du pare-chocs d'une LAND ROVER (DINKY GB 27D)
Restauration : Réparation du pare-chocs d'une LAND ROVER (DINKY GB 27D)

Comment on this post